Aviation légère

Découvrez l'histoire et l'actualité de l'aviation légère depuis les origines - Blériot - Guynemer - Les frères Wright

1- L'aviation légère à Pau : Courte histoire aéronautique paloise
 
2 - L'aviation légère militaire : Les premières écoles militaires de pilotage et d'accrobatie créées à Pau sur la Lande du Pont-Long
 
3 - L'Aviation légère de l'Armée de terre (ALAT) Arme créée en 1954, l'aviation légère de l'armée de Terre (ALAT) constitue aujourd'hui une fonction opérationnelle à part entière : l'aéromobilité de l'armée de Terre.
aviation légère de l'armée de Terre

Totalement intégrée au combat des forces terrestres, tout en possédant particularité de pouvoir s'affranchir des contraintes du terrain, elle a pour vocation d'être l'arme de l'initiative et de l'urgence dont l'engagement permet d'emporter la décision.

C'est pourquoi elle a choisi pour patronne Sainte Clotilde qui, selon la légende, permit à Clovis d'être victorieux à Tolbiac en submergeant l'ennemi sous le feu du ciel. Le béret bleu symbolise la troisième dimension et constitue le principal symbole fédérateur de l'ALAT.

Régiments et écoles composant l'aviation légère de l'armée de Terre (ALAT) : 

Le 1er régiment d'hélicoptères de combat (1er RHC) de Phalsbourg.
Le 3e régiment d'hélicoptères de combat (3e RHC) d' Étain.
Le 5e régiment d'hélicoptères de combat (5e RHC) de Pau.
Le 4e régiment d'hélicoptères des forces spéciales (4e RHFS) de Pau.
Le 9e bataillon de soutien aéromobile (9e BSAM) de Montauban.
École de l'aviation légère de l'armée de Terre (EALAT) de Dax et de Le Cannet des Maures. 

Histoire  

1912 : Le 29 Mars,à lieu le vote de la loi portant sur la création officielle de" l'Aviation Militaire" et de la loi de" l'Organisation de l'Aéronautique Militaire". Journal Officiel des 22 et 24 Août 1912.
Le personnel navigant comprend des officiers et des hommes de troupe recrutés sur l'ensemble de l'armée et placés hors cadre.
1933 : Création des 3 Armes, Air, Terre, Mer. 
1945 : Création de 2 Groupes Aériens d'Observation d'Artillerie G.A.O.A., avec le Corps Expéditionnaire Français en Extrême-Orient. 
1947 : Création de 3 unités pour assurer l'Observation et la Conduite des Tirs (voilure fixe). 
1950 : Arrivée des voilures tournantes. 
1952 : Le 3 Mars, décret ministériel pour la mise en oeuvre de l'Aviation Légère d'Observation d'Artillerie A.L.O.A., limitée à l'Artillerie et fonctionnant avec du personnel de l'Armée de Terre. 
1953 : Création de l'École de Spécialisation de l'Aviation Légère d'Observation d'Artillerie E.S.A.L.O.A. 
1954 : Le 1er Janvier le G.A.O.A. est rattaché à l'Armée de Terre. 
1954 : Le 22 Novembre l'Aviation Légère d'Observation d'Artillerie devient l'Aviation Légère de l'Armée de Terre A.L.A.T. 
1957 naissance de l'Ecole de Spécialisation de l'ALAT (ES.ALAT) à Dax, et l'école d'application de l'ALAT (EA.ALAT) à Sidi Bel Abbes en Algérie. La formation est regroupée dans ces deux sites. 
1962 : L'A.L.A.T. est la première au monde à créer une Unité d'Hélicoptères armés de Missiles Antichars. 
1963, à la fin du conflit algérien, l'EA.ALAT s'installait au Cannet des Maures, l'instruction s'organisait de la façon suivante : formation initiale de base à l'ES.ALAT à Dax, formation au combat à l'EA.ALAT au Cannet des Maures 
1995 : L'Ecole Supérieure de l'ALAT (E.S.A.L.A.T) de Dax assure la formation avant spécialisation des personnels de l'Armée de l'Air, l'Aéronautique Navale et la Gendarmerie. 
1995 : Après une phase d'expérimentation d'un an, les deux écoles (ES.ALAT et EA.ALAT) fusionnent en une seule Ecole d'Application ALAT, (EA.ALAT). La base école Général NAVELET de Dax et la base école Général LEJAY du Cannet des Maures sont placées sous un commandement unique. 
2003 : L'Ecole Franco Allemande (EFA) de formation des équipages ouvre ses portes au Cannet des Maures. 

 

 

Sources : Esprit de corps, traditions et identité dans l'armée de Terre - 2003  
Droits : Armée de Terre 2012